ICAP : Nouvelles fraîches des ETS

Qu’il s’agisse du plan national de tarification du carbone au Canada, des futurs ETS taiwanais, néo-écossais ou chinois, l’ICAP (International Carbon Action Partnership) vous dit tout !

Fondé en 2007 à Lisbonne, au Portugal, par des dirigeants de plus de 15 gouvernements, l’ICAP est un forum international facilitant la coopération pour les gouvernements et les autorités publiques ayant mis en œuvre ou envisageant de mettre en place des systèmes d’échange de droits d’émission (ETS). Le travail de l’ICAP se concentre sur trois piliers : le dialogue technique, le partage des connaissances et le renforcement des capacités.

Les objectifs de l’ICAP sont les suivants:

  • Partager les meilleures pratiques et les expériences d’autres ETS
  • Aider les décideurs politiques à concevoir un ETS
  • Souligner le rôle clé du commerce des droits à émettre (les quotas d’émissions) en tant que réponse efficace à la politique climatique
  • Construire et renforcer les partenariats entre les gouvernements

L’ICAP compte actuellement 31 membres et 4 observateurs.

Le rapport de situation 2017 de l’ICAP, publié en février dernier, souligne le rôle des économies émergentes dans le développement des futurs systèmes nationaux d’échange de droits d’émission. Celui de la Chine générera près de la moitié du PIB mondial et couvrira plus de 15% des émissions mondiales. Le rapport se concentre sur trois grands thèmes: l’échange de droits d’émission dans les économies émergentes, la stabilité du marché et la coopération internationale.

Plus d’infos sur le site de l’ICAP