1 milliard de crédits carbone volontaires en 10 ans

Malgré sa taille faible par rapport au marché mondial du carbone, la compensation volontaire engendre des résultats positifs, c’est la conclusion du rapport annuel réalisé par Forest Trends et Ecosystem marketplace. En 10 ans, 1 milliard de crédits carbone ont été achetés pour 4,5 milliards de dollars.

La compensation volontaire du carbone peut prendre différentes formes : un barrage hydro-électrique en Turquie, des cuiseurs améliorés en Amérique du Sud, la restauration de la mangrove en Afrique ou la diffusion de digesteurs à biogaz en Asie. En 10 ans et malgré les tempêtes, la compensation carbone volontaire a montré tout son intérêt pour protéger le climat et favoriser un développement bas carbone, tant au Nord qu’au Sud.
L’avenir des marchés carbone volontaires dépend en grande partie des décisions qui seront prises lors des prochaines sessions de négociations internationales, notamment COP21. La compensation volontaire souffre en effet de l’absence d’un prix stable (et élevé) du carbone. Les actions d’acheteurs volontaires peuvent également informer et façonner les négociations internationales, comme ils le font d’ailleurs souvent au niveau national.

 

Source : Le rapport « Ahead of the curve » – State of voluntary carbon market 2015