Étape 1 – Calculer

votre empreinte carbone

Pour limiter le plus efficacement possible votre empreinte carbone, vous devez estimer poste par poste la quantité de gaz à effet de serre que votre collectivité émet chaque année.

La loi ENE (Engagement National pour l’Environnement) de 2010, dite « loi Grenelle 2 », oblige les organisations les collectivités de plus de 50 000 habitants (régions, départements, communautés urbaines, communautés d’agglomération et communes ou communautés de communes) à évaluer leurs émissions de GES. Retrouvez sur la page du ministère de l’Ecologie la méthodologie de calculs à utiliser.

Si votre collectivité n’est pas soumise à ce cadre réglementaire, vous êtes libre dans le choix de la méthodologie de calcul des émissions.

logo-ademe-2L’ADEME a mis en place un centre de ressources sur les bilans GES :
www.bilans-ges.ademe.fr
Vous y trouverez près de 1600 facteurs d’émissions dans la Base carbone, 14 guides sectoriels et les BEGES déjà réalisés.

logo-climatpraticClimat Pratic est un outil d’aide à l’élaboration et à la mise en place d’une politique « climat énergie » ou d’un PCET. Destiné aux communes et intercommunalités de moins de 50 000 habitants, aux pays et aux Parcs Naturels Régionaux, il permet de les guider pas à pas pour définir rapidement un programme d’actions « climat-air-énergie » adapté à leur territoire.
www.climat-pratic.fr

logo-abc-La célèbre méthodologie de calcul Bilan Carbone® est gérée par l’ABC, Association Bilan Carbone.
www.associationbilancarbone.fr

logo-apcc-2N’hésitez à vous faire accompagner dans ce processus de comptabilisation qui nécessite connaissance et expérience. L’Association des Professionnels en Conseil Carbone répertorie ces experts.
www.apc-carbone.fr

image-calcul-empreinte-carbone2

Étape 2 – Réduire

son empreinte carbone

Maintenant que vous connaissez la quantité et l’origine des gaz à effet de serre qu’émet votre organisation, le moment est venu de mettre en place un plan d’actions pour réduire ces émissions.

Les Plan Climat Energie Territoires

Un Plan Climat Énergie Territorial (PCET) est un projet territorial de développement durable dont la finalité est, notamment, la lutte contre le changement climatique. L’ADEME a mis en place un centre de ressources dédié au PCET :
www.pcet-ademe.fr

Agenda 21

Issu du Sommet de la Terre de rio en 1992, l’Agenda 21 est un plan d’action intégrant les principes du développement durable, dont la lutte contre les changements climatiques. Retrouvez l’ensemble des démarches recensées sur
www.agenda21france.org

photo-tube

Étape 3 – Compenser

ce qui ne peut être évité

Malgré ces efforts, des émissions carbone subsistent. Elles sont incompressibles et peuvent donc être compensées.

La compensation carbone consiste à financer, via l’achat de crédits carbone, un éco-projet dont les activités permettent d’économiser des émissions de gaz à effet de serre. Chaque tonne de CO2 évitée sur cet éco-projet correspond à un crédit carbone.

photo_c1_bis

La compensation est une solution de dernier recours et ne doit pas se substituer à des efforts de réduction de ces émissions à la source.

Pour bien compenser vos émissions, il faut comprendre ce qu’est la compensation carbone et prendre connaissance des différents types de projets que vous pouvez soutenir.

En savoir
+
pour comprendre la compensation carbone

Compenser

ici ou ailleurs

Votre collectivité mène des projets de coopération décentralisée dans un pays en développement ? Le lien entre compensation et ces projets n’est pas évident. Pour affirmer compenser vos émissions à travers votre projet de coopération décentralisée, celui-ci doit suivre l’ensemble des étapes de validation d’un projet carbone.

Vous souhaitez compenser vos émissions de CO2 sur votre propre territoire ? Comme pour les projets mené dans un pays en développement, les règles sont très stricte et les critères d’éligibilité doivent être remplis : additionnalité, mesurabilité, vérifiabilité et permanence. Sans cela, le terme de compensation carbone peut être remis en question.

photo_d1_ter

Communiquer

sur sa compensation carbone

La plus-value de la compensation carbone réside en partie dans le message associé à cette démarche. Votre communication viendra en premier lieu valoriser vos actions de réduction à la source de l’impact de votre organisation sur le climat. C’est essentiel.

120

picto_d3_blanc

En fonction du type de projet soutenu, votre message sera axé vers le soutien à un projet de solidarité internationale ou d’engagement dans la lutte contre les changements climatiques sur votre propre territoire.

Enfin, la compensation carbone est l’occasion d’impliquer vos administrés dans une démarche originale à travers des ateliers d’informations et de sensibilisation au défi des changements climatiques.