Étape 1 – Limiter

son empreinte carbone

Avant de compenser, il faut réduire ses propres émissions de gaz à effet de serre (GES). C’est essentiel.

Notre empreinte carbone dépend directement de nos déplacements, nos consommations d’énergie, notre alimentation, etc.

Pour réduire ses émissions de GES, l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie) vous propose des conseils et vous informe sur les aides qui existent.

Emission-GES-Francais

image-calcul-empreinte-carbone

Étape 2 – Calculer

son empreinte carbone

Après avoir limité autant que vous le pouvez votre empreinte carbone, vous allez estimer les émissions de gaz à effet de serre qui subsistent.

Pour vous aider à les calculer, plusieurs calculateurs sont mis à disposition gratuitement sur internet et sont facilement accessibles. Parmi eux, le Coach Carbone : www.coachcarbone.org

photo_b3

Étape 3 – Compenser

ce qui ne peut être évité

Se nourrir, se chauffer, s’éclairer, et même respirer… Nous émettrons toujours du carbone. Ces émissions de CO2 incompressibles peuvent être en partie ou en totalité compensées.

La compensation carbone consiste à financer, via l’achat de crédits carbone, un éco-projet dont l’activité économise des gaz à effet de serre. Chaque tonne de CO2 évitée sur cet éco-projet correspond à un crédit carbone.

photo_c2

La compensation est une solution de dernier recours et ne doit pas se substituer à des efforts de réduction à la source des émissions de gaz à effet de serre.

Pour bien compenser vos émissions, il faut comprendre ce qu’est la compensation carbone et prendre connaissance des différents types de projets que vous pouvez soutenir.

Comprendre la compensation carbone

photo_d1

picto-megaphone-blancEn parler

autour de soi

Pour aller plus loin, vous pouvez partager cette expérience avec vos proches. C’est un excellent moyen d’aborder le sujet de notre impact sur le climat. Il se pourraient qu’ils suivent vos pas et décident eux aussi d’agir pour les populations les plus vulnérables face aux changements climatiques.

Les supports pédagogiques que vous pouvez utiliser :

  • vidéos,
  • schémas,
  • infographies.

Les réseaux sociaux :