Particulier

Particuliers :

Les étapes à suivre pour réduire son empreinte carbone

Vous souhaitez devenir acteur ou actrice du changement ? La compensation carbone est un moyen d’agir pour lutter contre les dérèglements climatiques à l’échelle individuelle. Cependant, cela demande de faire les choses dans l’ordre !

Date de modification : 29 août 2021
Temps de lecture : 5 min.

1 Étape 1 – Calculer son empreinte carbone

2 Étape 2 – Réduire son empreinte carbone

3 Étape 3 – Contribuer à la transition bas carbone

4 Étape 4 – En parler autour de soi !

Comme pour une organisation, estimer son empreinte carbone personnelle permet de mieux comprendre d’où vient son impact et d’agir pour le réduire.

Afin de rendre la démarche plus abordable pour chacun(e), des calculateurs en ligne existent, tels que Nos Gestes Climat développé par Ecolab et soutenu par l’ADEME. Ce calculateur aide chaque personne à estimer l’impact de ses déplacements, de son alimentation et autres consommations.

Pour estimer son empreinte carbone, d’autres outils existent tels que MicMac développé par l’association Avenir Climatique ou encore le calculateur de GoodPlanet. Le cabinet de conseil Carbone 4 a également lancé le projet MyCO2 qui permet à des particulier de participer à des conférences de sensibilisation durant lesquelles les participant(e)s réalisent un bilan carbone et échangent ensemble sur des engagement à prendre pour les réduire.

Il s’agit bien, une fois son empreinte carbone calculée, de la réduire au maximum.

La plupart des calculateurs mettent en avant des avant des actions à mettre en œuvre pour réduire son impact après le calcul. L’ADEME propose également des publications regroupant des écogestes par thématique pour diminuer ses émissions de gaz à effet de serre sur son site agir pour la transition.

En moyenne aujourd’hui en France, l’empreinte carbone d’une personne en France est de 11 tonnes par an. Respecter les engagements pris lors de l’Accord de Paris impliquent d’atteindre le seuil de 2 tonnes par personne et par an. Il s’agit donc d’un effort considérable pour lequel chacun(e) doit se mobiliser.

A terme, toutes les émissions de GES qui peuvent être évitées devront l’être. Certaines émissions ne sont évidement pas de ressort de l’action individuelles et impliquent des actions collectives et politiques ou des améliorations technologiques. Pour les personnes voulant approfondir le sujet, La publication « Faire sa part » de Carbone 4 met en avant ces différents leviers.

Malgré ces efforts, des émissions carbone subsisteront, elles sont dites incompressibles.

La compensation ou contribution carbone consiste à financer, via l’achat de crédits carbone, un éco-projet dont la mise en œuvre permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Chaque tonne de CO2 évitée sur cet éco-projet correspond à un crédit carbone.

Pour bien faire son choix, il faut prendre connaissance des différents types de projets que vous pouvez soutenir.

Pour acheter des crédits carbone, vous pouvez vous rapprocher directement de labels de certification qui affichent leurs projets sur leur page internet. Vous pouvez également consulter notre catalogue des opérateurs de la compensation carbone, certains proposent des interfaces permettant aux particuliers d’acheter des crédits à hauteur de leur empreinte carbone totale ou d’un voyage.

A noter que l’achat de crédits carbone consiste avant tout à soutenir des projets ayant un impact positif pour le climat et contribuant à la transition écologique. Faire un don ou s’engager dans une association ou un projet qui correspond à vos valeurs peut également être tout aussi pertinent !

Pour aller plus loin vous pouvez lire le guide de la compensation carbone de l’ADEME rédigé avec le soutien d’InfoCC.

Pour aller plus loin, vous pouvez partager cette expérience avec vos proches. C’est un excellent moyen d’aborder le sujet de notre impact sur le climat. Il se pourraient qu’ils suivent vos pas et décident eux aussi d’agir pour les populations les plus vulnérables face aux changements climatiques.

Si vous chercher des outils de sensibilisation pour approfondir vos connaissances sur le climat et en faire profiter d’autres personnes. Vous pouvez lire les études vulgarisées de Citoyens pour le Climat ou vous prêter au jeu éducatif de la Fresque pour le Climat.

Enfin n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’information, nous nous ferons un plaisir de vous répondre !

 

Comprendre la compensation carbone

  • Le concept de la compensation carbone expliqué
  • Durée de la vidéo : 1 min 56
  • Visualiser la vidéo émettra : 0,4 g. de CO2
Voir la vidéo

3 idées reçues sur la compensation carbone

  • Cette vidéo explique les intérêts et pièges de la finance carbone pour aller au-delà des idées reçues.
  • Durée de la vidéo : 2 min 06
  • Visualiser la vidéo émettra : g. de CO2
Voir la vidéo

L’empreinte carbone des français(e)s

11

tonnes de CO2 / personne / an

En France, en comptant les émissions émises sur le territoire et les émissions causées par l’importation de produits étrangers, chaque habitant(e)s émet en moyenne l’équivalent de 11 tonnes de CO2, c’est plus de 5 fois ce que nous devrions émettre pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris et éviter des conséquences désastreuses pour l’homme et la biodiversité.

Nous devons réduire nos émissions et soutenir des projets qui permettent de les réduire ou de les capturer ailleurs. C’est bien là le sens de la compensation ou contribution carbone.

Le Bilan carbone d’un(e) français(e) est réparti selon différents postes d’émissions correspondant à nos activités quotidiennes : se nourrir, se loger, se déplacer, consommer, etc. Tous ces besoins nécessitent de l’énergie et du travail qui émettent des gaz à effet de serre. Il faut en avoir conscience pour réduire cet impact sans devoir se passer des choses essentielles à notre quotidien et notre confort.